Pourquoi j’ai besoin de lunettes ?

Pourquoi j’ai besoin de lunettes ?

29/07/2020

Quels sont les problèmes de vue les plus fréquents ?

Apparaissant dès l’enfance ou au contraire avec l’âge, les problèmes de vue sont fréquents dans la population. Ainsi, plus de 7 français sur 10 portent des lunettes de vue (76 %) et ce taux monte à 89 chez les plus de 55 ans (source). Il est important de contrôler régulièrement la vue chez l’enfant : en effet, des difficultés scolaires peuvent tout simplement tenir au fait que l’enfant rencontre des difficultés à lire au tableau. Quelles sont les affections les plus courantes ?

 

La myopie

Très fréquente, la myopie se caractérise par une difficulté à voir correctement de loin. Concrètement, au-delà d’une certaine distance, on voit flou. Cela est caractéristique sur des panneaux de signalisation par exemple, qu’on arrive à lire correctement à une certaine distance et dont les lettres deviennent de plus en plus floues au fur et à mesure qu’on s’éloigne, jusqu’à devenir illisibles. Évidemment, une myopie significative pose de vraies difficultés dans la vie courante : pour conduire, reconnaître quelqu’un dans la rue ou même s’orienter en marchant.

Physiquement, la myopie est due à un problème de mise au point : l’image obtenue par l’œil ne se focalise pas au niveau de la rétine, mais plutôt en avant de celle-ci, souvent du fait d’une déformation de l’œil qui n’est plus parfaitement sphérique. C’est pourquoi la myopie apparait souvent dans les premières années de la vie, puis s’aggrave tout au long de la croissance de l’enfant. Elle finit par se stabiliser vers 20 ans, au moment où s’achève la croissance. Vers 50 ans, elle peut au contraire diminuer, compensée par un phénomène inverse qui atteint à peu près tout le monde au-delà d’un certain âge : la presbytie (difficulté à voir de près).

La myopie est facilement corrigée par des verres correcteurs ou des lentilles. Plus la myopie est forte et plus les verres sont épais, notamment sur les bords. Heureusement, des procédés existent pour produire des verres amincis, voire très amincis, réduisant cette épaisseur. Enfin, lorsque la myopie est stabilisée, une opération des yeux. Il s’agit d’une intervention au laser venant corriger la déformation le plus souvent une correction complète et définitive.

Consultez les garanties de votre mutuelle de particuliers de prévoyance santé  pour connaître vos conditions de prises en charge. A minima, votre mutuelle santé de particuliers met à votre disposition l’offre 100% Santé.

 

La presbytie

A l’inverse de la myopie, la presbytie se caractérise par la difficulté à voir de près. Concrètement, on éprouve de plus en plus de difficultés à lire de près (un livre, un SMS…). C’est le fameux syndrome des bras qui s’allongent ! On tend les bras pour éloigner l’objet… jusqu’à ce que les bras ne soient plus assez longs pour y suffire !

Physiquement, la presbytie n’est pas une maladie de l’œil à proprement parler mais un vieillissement normal du cristallin, qui perd sa flexibilité et se durcit. Il touche à peu près tout le monde au-delà de 45 ou 50 ans et a tendance à s’aggraver avec l’âge. Une légère myopie la compense naturellement. La presbytie se corrige par le port de lunettes utilisées uniquement pour lire. Cependant, les verres correcteurs utilisés restent de taille raisonnable et sont peu onéreux. Le vrai problème, du fait qu’on utilise ces lunettes seulement pour lire, est de les retrouver quand on en a besoin et de ne pas les perdre ! C’est pourquoi beaucoup les gardent en permanence autour du cou ou en haut du crâne !

Souvent, la presbytie se combine à un autre problème de vue comme la myopie. Cela nécessite alors l’usage de lunettes équipées de verres dits « progressifs ». La partie 2/3 haute des verres corrige la vision de loin (la myopie par exemple) tandis que la partie 1/3 basse des verres corrige la presbytie.

C’est pourquoi il est conseillé de choisir une monture suffisamment haute. Les verres progressifs nécessitent un petit temps d’acclimatation, mais se révèlent au final très pratiques pour corriger problèmes de vue avec une seule paire de lunettes. Ils sont assez onéreux à produire et rentrent dans la catégorie des verres complexes ou très complexes.

Consultez les garanties de votre mutuelle de particuliers de prévoyance santé pour connaître vos conditions de prises en charge. A minima, votre mutuelle santé de particuliers met à votre disposition l’offre 100% Santé.

 

L’astigmatisme

Cette affectation de la vue est un peu plus complexe à déceler que la myopie ou la presbytie. Les difficultés rencontrées sont souvent tout simplement mises sur le compte de la fatigue. Concrètement, l’astigmate voit plus ou moins bien, de près comme de loin. Seule la périphérie des images peut être déformée en certaines occasions. Par ailleurs, une confusion peut survenir dans la capacité à distinguer des lignes horizontales des lignes verticales.

Physiquement, l’astigmatisme est dû à une cornée et (ou) un cristallin qui ne présente une courbure parfaitement ronde. Pour caricaturer, on est sur un ballon de football qui tire vers le ballon de rugby ! De fait, l’image formée par l’œil est alors déformée selon les axes de vue.

L’astigmatisme se corrige par le port de verres correcteurs ou de lentilles. Comme la myopie, il peut également se corriger définitivement par une opération chirurgicale au laser.

Consultez les garanties de votre mutuelle de particuliers de prévoyance santé pour connaître vos conditions de prises en charge. A minima, votre mutuelle santé de particuliers met à votre disposition l’offre 100% Santé.

 

L’hypermétropie

L’hypermétropie est l’inverse de la myopie et se caractérise par une difficulté à voir de près (et ce, dès le plus jeune âge, contrairement à la presbytie de loin est bonne. Comme l’hypermétropie est faible dans ses premières apparitions, l’œil fait lui-même les efforts nécessaires pour corriger le défaut de vision. La vision de près n’est alors pas toujours souffre de fatigue oculaire, de maux de tête, voire de strabisme après des efforts prolongés.

Physiquement, l’hypermétropie est également due à un problème de mise au point, inverse de celui de la myopie : l’image obtenue par l’œil ne se focalise pas au niveau de la rétine, mais plutôt en arrière de celle-ci.

L’hypermétropie est facilement corrigée par des verres correcteurs ou des lentilles. A l’inverse des verres de myopes qui sont plus épais sur les côtés, les verres d’hypermétrope sont plus épais dans leur partie centrale et bombés vers l’extérieur. Une opération chirurgicale au laser est également possible. Consultez les garanties de votre mutuelle de particuliers de prévoyance santé pour connaître vos conditions de prises en charge.

Consultez les garanties de votre mutuelle de particuliers de prévoyance santé pour connaître vos conditions de prises en charge. A minima, votre mutuelle santé de particuliers met à votre disposition l’offre 100% Santé.

N’hésitez pas également à vous adresser à notre réseau de santé SANTÉCLAIR pour accéder à notre réseau de professionnels de santé de , via votre espace adhérent.

 

 

Proche de votre santé

LA SANTÉ POUR TOUS

Fidèle aux valeurs de la mutualité, ASPBTP vise à donner accès à la meilleure santé pour tous, quelques soient votre âge, votre handicap ou vos revenus.

> en savoir plus

ACTUS ET CONSEILS SANTÉ

Les meilleurs soins de santé passent par la prévention. Retrouvez sur notre blog tous nos conseils santé, tous les services offerts par notre partenaire SANTÉCLAIR et nos dernières actualités.

> en savoir plus

icone ASPBTP mutuelle entreprise en Normandie
NOTRE ENGAGEMENT LOCAL

Historiquement implanté dans la région Normandie, ASPBTP s’engage activement pour participer à la vie associative et économique locale et la soutenir.

> en savoir plus

L’ASPBTP est une mutuelle complémentaire santé s’adressant à tous les publics, aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels, entreprises, artisans ou commerçants de tous les corps de métiers partout en France mais particulièrement sur la région Normandie (Orne, Manche, Calvados et Eure).
Fonctionnant selon un engagement mutualiste, l’ASPBTP propose aux salariés (en mutuelle santé obligatoire) ou aux indépendants (régime TNS, chefs d’entreprises, etc.) un large choix de formules en mutuelles santé, perte de revenus, assistance invalidité, décès…

Mutuelle d’entreprise et contrats de groupe

Nous proposons des formules en mutuelle de groupe (ou mutuelle professionnelle) pour les entreprises. Cette offre santé est destinée aux dirigeants ou aux salariés, elle est composée de cinq niveaux de prestations.

Mutuelle complémentaire santé pour les particuliers

La couverture des dépenses de santé pour toute la famille (avec ou sans enfant) : En fonction des besoins exprimés, du secteur d’activité ou de la localisation, plusieurs niveaux de garanties peuvent être proposés à nos assurés.

Mutuelle artisans et commerçants

La protection sociale des travailleurs non-salariés (TNS)  occupe une place particulière dans nos activités. Nous vous invitons à comparer vos contrats de complémentaire santé et de prévoyance avec l’un de nos conseiller spécialisé.

Nos bureaux régionaux à Caen

Les bureaux de notre mutuelle étant situés à Caen dans le Calvados, nous privilégions depuis toujours une proximité régionale avec une clientèle de salariés et d’entreprises réparties en Normandie : Le Havre, Rouen, Caen, Cherbourg, Évreux, Dieppe, Saint-Étienne-du-Rouvray, Sotteville-lès-Rouen, Alençon, Grand-Quevilly, Vernon, Petit-Quevilly, Hérouville-Saint-Clair, Lisieux, Fécamp, Saint-Lô, Mont-Saint-Aignan, Louviers, Vire-Normandie, Elbeuf, Montivilliers, Flers, Canteleu, Argentan, Bayeux, Granville, Bois-Guillaume-Bihorel, Val-de-Reuil, Barentin, Yvetot, Bolbec, Oissel, Ifs, Gisors, Maromme, Déville-lès-Rouen, Bernay, Caudebec-lès-Elbeuf, Port-Jérôme-sur-Seine, Pont-Audemer, La Hague, Carentan-les-Marais, Avranches.